jeudi 6 juillet 2017

Buenos Aires 2018 fait entrer les Jeux Olympiques de la Jeunesse dans une nouvelle ère

Ainsi que l'a décrit cette semaine la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) lors de sa quatrième visite dans la ville hôte de l'événement, l'édition de Buenos Aires 2018 portera les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) à un niveau supérieur en tant que manifestation mobilisant les jeunes. Le concept de ces JOJ, axé autour de quatre parcs, a été le principal sujet de discussion lors de ces réunions. Il vise à dynamiser le nombre de jeunes participants à cet événement en proposant plusieurs festivals sportifs à travers la ville. Afin d'optimiser la présence du public, le comité d'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 (BAYOGOC) a confirmé que l'accès aux quatre parcs sera entièrement gratuit et que tous les participants pourront profiter de compétitions sportives de haut niveau, de concerts, de festivals culturels et artistiques, d'initiations et de démonstrations sportives et de programmes éducatifs.
Les membres de la commission de coordination ont été particulièrement impressionnés par les différents styles et approches proposés dans chaque parc, à savoir le parc vert, le parc urbain, Tecnópolis et le parc olympique de la jeunesse. Cette approche novatrice a pour ambition d'utiliser des sites ouverts et temporaires et d'organiser des compétitions en milieu urbain où la population se réunit généralement. Dans le cadre d'une politique visant à réviser le système de gestion des JOJ, une nouvelle stratégie pour organiser la manifestation entre la ville hôte, les Fédérations Internationales (FI) de sport et les prestataires nationaux est actuellement testée pour Buenos Aires 2018. Le but sera d'en faire par la suite un modèle pour soutenir l'évolution des Jeux Olympiques de la Jeunesse. En ouvrant la voie aux Jeux Olympiques, en utilisant encore plus les JOJ comme banc d'essai pour le Mouvement olympique, et en respectant une parité totale entre hommes et femmes, le programme évolue pour davantage se concentrer sur les jeunes et investir la ville.
La commission de coordination du CIO a approuvé la liste des activités devant se dérouler dans chaque parc. En plus du programme sportif, le squash et le polo feront l'objet de démonstrations suite au succès du concept de Sports Lab (labo des sports) lancé à Nanjing en 2014.
Des initiations sportives, un concept qui a déjà fait ses preuves lors de précédentes éditions des JOJ, seront proposées dans 30 sports, avec un accent mis sur les jeunes : tennis de table urbain, bossaball, roller freestyle. Qui plus est, d'autres initiations ont été annoncées dans trois sports, à savoir le baseball/softball, le frontball et la slackline. Les jeunes de la région auront en outre accès aux sites des JOJ après les compétitions et pourront participer à des séances d'entraînement gratuites avec les champions, en présence d'olympiens.
Les membres de la commission de coordination ont par ailleurs été impressionnés par les projets visant à mobiliser les jeunes, lesquels se multiplient dans la ville, dans le droit fil de la vision du BAYOGOC, à savoir ‘d'apporter le sport, la culture et l'éducation à la population’. Plus de 1 000 événements se sont tenus, avec des activités culturelles et sportives organisées dans les écoles et les différents quartiers de la ville. Parmi ces événements, citons la récente inauguration d'une fresque de 55 mètres de haut à l'effigie de la championne olympique de judo, Paula Pareto, projet mené par des écoles de la région et le festival de la Journée olympique qui a permis à la population de s'essayer à 44 sports différents.
Li Lingwei, présidente de la commission de coordination du CIO, a déclaré : "Nous sommes ravis que Buenos Aires 2018 mobilise des centaines de milliers de personnes à travers la ville et nous nous réjouissons de pouvoir en constater la portée dans les mois à venir. Dans l'esprit des JOJ, les organisateurs associent activement les jeunes aux divers projets tels que les pictogrammes, le slogan, la conception de la mascotte et la présentation des sports. Cette démarche permet non seulement de responsabiliser les jeunes, mais leur donne aussi la possibilité de créer leur propre héritage autour des Jeux."
Les membres de la commission ont visité le parc olympique de la jeunesse, principal projet de construction des Jeux, lequel est déjà bien avancé et sera livré fin 2017, soit avant la date prévue. Les JOJ ont servi de catalyseur pour ce grand projet de rénovation sociale et urbaine dans le sud de la ville, lequel comprend le village olympique de la jeunesse et le centre olympique de la jeunesse, une nouvelle installation qui accueillera 15 des 32 sports au programme et permettra à plus de 50 % des athlètes de se rendre à pied sur leur site de compétition. S'agissant de l'héritage des JOJ, le village olympique de la jeunesse sera transformé en logements à loyers modérés et le centre olympique de la jeunesse deviendra quant à lui le nouveau siège du centre sportif de hautes performances d'Argentine (CeNARD).
Ainsi que l'a déclaré Leandro Larrosa, directeur général du BAYOGOC : "C'est un grand honneur de créer, en partenariat avec le CIO, un événement qui assure la promotion de l'Olympisme partout dans le monde et qui nous permette d'acquérir de l'expérience dans la coordination des activités du Mouvement olympique, tout en veillant au transfert des connaissances et au respect des directives pour organiser des JOJ réussis à Buenos Aires en 2018. Nous avons eu des discussions constructives cette semaine afin de nous assurer d'offrir les meilleurs Jeux pour les jeunes, pour le développement de Buenos Aires et pour mieux faire connaître les JOJ au niveau international."
Gerardo Werthein, président du BAYOGOC, a pour sa part indiqué : "Buenos Aires 2018 a adopté une approche novatrice et moderne. Au lieu d'attendre que les jeunes viennent au sport, les Jeux auront pour vocation d'apporter le sport, la culture et l'éducation à la génération 'Y' et de l'associer à l'événement via des activités interactives. Cette manifestation sera ouverte à tous et mettra tout particulièrement l'accent sur la durabilité."
Les réunions se sont tenues les 4 et 5 juillet à Buenos Aires dans les bureaux de Dow, partenaire mondial TOP qui apporte son soutien à cette édition des JOJ de 2018.
Pour rappel, les Jeux Olympiques de la Jeunesse se dérouleront du 6 au 18 octobre 2018. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.olympic.org.


éditions Chistera

(CIO)

1 commentaire:

  1. je témoigne pour ce marabout qui m'as rendue heureuse
    Moi j’en connais un marabout qui est super, c’est une copine qui me l’a fait connaitre, il avait fait un retour d’affection pour elle et ça a marché, alors j’ai essayé moi aussi pour mon ex, et je t’assure c’est incroyable, mon ex m’a rappelé et on s’est remis ensemble dans 7 jours. J’étais comme une folle quand il m’avait appelé, ça m’avait fait comme un choc.
    Les blessures d'amour font très mal si bien qu'on arrive pas souvent à oublier. Alors en amour, il vaut mieux prévenir que guérir. mais comme le malheur ne prévient pas,voici quelques solutions du puissant Maître Marabout SODJI pour vous aider à retrouver votre sourire en cas de problèmes d'amour,retour d'affection,attirance et autres...
    les rituels d'amour et de retour d'affection du maître marabout SODJI
    * Retour affectif rapide de l' être aimé
    * Rapprochement affectif rapide
    * Magie rouge, Magie blanche, Magie noire pour l'amour
    * Jeter un sort pour le retour de l'amour perdu
    * Médium Marabout, rencontrer l'amour
    * Mage spécialiste de l'amour
    * Envoûtement, désenvoûtement d'amour
    * Retour d'affection rapide et sans délais
    * Rituel pour faire regretter quelqu'un suite à un acte posé ou dispute
    NB: les rituels d'amour et de retour d'affection rapide du maître marabout SODJI peuvent être fait à distance ou par déplacement
    Voici mes contactes:
    Tel / whatsapp: +22998201725
    Email: sokposalivaudou@outlook.fr
    Site web: http://sokposalivaudou.wixsite.com/retour-affectif

    RépondreSupprimer

Journaliste spécialisé dans l'actualité sportive, j'ai collaboré, entre autres, à So Foot, Libération, Radio France Internationale. Aujourd'hui, je suis particulièrement les politiques sportives au plan national et dans les collectivités locales pour Localtis.